vignette verte

Avec l’obligation d’assurer un véhicule terrestre à moteur en France, faut-il toujours assurer sa voiture même si elle ne roule pas ? Quels sont les risques couverts par chaque formule ? Après avoir comparé les devis, existe-t-il des astuces pour réduire le coût de l’assurance ? Dans cet article, nous découvrons tout ce qu’il faut savoir pour trouver la formule qui correspond à votre situation et réduire le coût de votre assurance auto.

L’assurance d’un véhicule terrestre à moteur qui ne roule pas est obligatoire et peut parfois être assez onéreuse. Cet article va donc aborder en détail le sujet de l’assurance des voitures non roulantes, traitant des obligations légales, des différentes formules disponibles, des risques couverts et des astuces pour réduire le coût de l’assurance.

Obligations légales

Les propriétaires de véhicules terrestres à moteur doivent avoir une assurance responsabilité civile automobile, même s’ils n’utilisent pas leur véhicule. Il est important de respecter les lois en vigueur car les sanctions peuvent être lourdes. De plus, il est possible que le véhicule soit volé ou endommagé même s’il ne roule pas, et l’assurance peut alors rembourser une partie des frais.

Les différentes formules disponibles

Il existe plusieurs formules d’assurance pour les voitures non roulantes, tous les assureurs ne proposent pas le même niveau de protection. Il est donc important de comparer les offres et de choisir la formule qui convient le mieux à votre situation et à vos besoins. Certaines formules couvrent seulement la responsabilité civile, d’autres offrent une garantie complète contre le vol, l’incendie, etc.

Sur le même sujet :  Comment obtenir une indemnisation pour les travaux de votre garage ?

Les risques couverts

L’assurance pour les voitures non roulantes couvre généralement les accidents causés par le véhicule, les dommages matériels et corporels que le véhicule peut causer à autrui et la perte ou le vol du véhicule. Dans certains cas, elle peut aussi couvrir les dommages causés aux tiers par le conducteur, en cas de violation des lois.

Astuces pour réduire le coût de l’assurance

Il existe quelques astuces pour réduire le coût de l’assurance d’un véhicule qui ne roule pas. Premièrement, vous pouvez négocier une remise avec votre assureur. Deuxièmement, vous pouvez également demander à un courtier d’effectuer une comparaison des tarifs et des garanties entre différents assureurs. Enfin, vous pouvez choisir des options supplémentaires telles que la garantie contre le vol ou la protection juridique.

En conclusion, assurer sa voiture qui ne roule pas est obligatoire et il existe plusieurs formules disponibles. Il est donc important de bien connaître les risques couverts et d’utiliser des astuces pour réduire le coût de l’assurance.

 

Didier Artigel

Didier Artigel

Didier, j'ai 29 ans et je suis passionné par le monde de la finance et des banques. J'adore étudier les cryptomonnaies et chercher des moyens de faire fructifier mon argent.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *